De la fenêtre du train.

2023/01/24

Le coucher de soleil au-dessus de la campagne fribourgeoise, vu depuis la fenêtre d’un train.

Les progrès réalisés par les fabriquants de smartphones en matière de photographie sont énormes. Au point que certains, comme Om Malik, pensent que la fin des appareils photos “dédiés” est toute proche, au profit des APN embarqués dans nos mobiles :

Selon lui, les appareils photos vont devenir des outils de niche.

The camera industry is going to become an industry of niches. The likes of Leica, Hasselblad, and PhaseOne will have a lucrative, albeit the smaller, higher end of the market made up of brand loyalists and those in need of specialized devices. Others will depend on working professionals — wedding, sports, and event photographers — to keep the home fires burning. And that isn’t that big a market. It will be a bruising battle for the enthusiasts who like landscape, urban, and wildlife photography. 

Je reconnais la qualité des images de mon smartphone, et c’est même l’un des critères qui me font choisir tel ou tel modèle. Mais de plus en plus, une telle prouesse est majoritairement due aux améliorations logicielles et à l’utilisation de “l’IA” dans le traitement des photos.

Personnellement, cela me donne l’impression (OK: ce n’est pas vraiment une impression, c’est la réalité de ce qui se passe dans ce petit boitier) de perdre le contrôle sur le traitement de ce que je photographie.
Si l’on extrapole, on peut se demander si un jour proche, l’appareil ne décidera pas tout seul d’éliminer de la photo un objet interdit, rendant impossible la capture de certaines scènes.

Vous pensez que j’ai un esprit un peu trop paranoïaque ?

En attendant de savoir si c’est le cas, je préfère avoir le choix. J’utilise facilement l’APN présent sur mon smartphone, mais comme amoureux de La Photographie, je continue à préférer d’utiliser mon appareil dédié et qui me permet de garder un contrôle total sur l’image que je prends.